LA MAISON FLORA TRISTAN

Bienvenue à la Maison

La Maison Flora Tristan est une maison d’hébergement de 1re et de 2e étape qui accueille des femmes et des enfants victimes de violence conjugale issus de toutes les communautés culturelles. 

Ainsi, lorsqu’une femme passe la porte de la Maison, notre équipe prend le temps de l’accueillir, de la soutenir, de l’aider, de l’accompagner, et de lui offrir de l’intervention psychosociale spécialisée en violence conjugale.

L’intervention est personnalisée afin d’outiller les victimes et leur donner la possibilité de bien comprendre les options qui s’offrent à elles selon leur situation.

Notre but?

Permettre aux femmes et aux enfants de se reconstruire en reprenant le pouvoir sur leur vie, leur offrir un endroit où se poser en toute sécurité, leur permettre de prendre un temps pour entreprendre des démarches afin de réorganiser leur vie et briser le cycle infernal de la violence conjugale. Voilà toute l’importance des services offerts par la Maison Flora Tristan.

1986
Fondation de la Maison Flora Tristan
1987
Nos portes s'ouvrent aux premières résidentes
2009
La Maison déménage afin de s’adapter davantage aux besoins des femmes et des enfants
2009
Ouverture des hébergements de 2e étape
0
Femmes et enfants hébergés
0
Demandes annuelles d’hébergement
0
Évaluations téléphoniques annuelles
0
Demandes annuelles acceptées

Accueillir. Héberger. Soutenir.

Mission

La Maison Flora Tristan milite également contre la violence conjugale auprès des institutions gouvernementales et du grand public. Nous croyons que l’ensemble de la société doit se mobiliser pour dénoncer la violence faite aux femmes, dont la violence conjugale et la violence conjugale postséparation. Nous devons tout faire pour nous assurer que les femmes ne restent pas dans des situations qui peuvent être dangereuses pour leur sécurité.

Bien que l’actualité nous montre, comme une gifle au visage, cette dure réalité qu’est le nombre de morts en contexte conjugal, il est important aussi de souligner le courage de toutes les femmes et leurs enfants qui franchissent chaque année les portes de la Maison Flora Tristan et qui réussissent à fuir la violence conjugale.

Les valeurs qui guident nos actions

Autonomie
Solidarité
Égalité et équité
Intégrité
Respect

La Maison Flora Tristan favorise une réinsertion sociale complète et durable des femmes victimes de violence conjugale. C'est pourquoi ses services vont des services externes à l'hébergement d’urgence, passent par l'hébergement transitoire et se rendent jusqu'au suivi post-hébergement.

La Maison Flora Tristan favorise une réinsertion sociale complète et durable des femmes victimes de violence conjugale. C'est pourquoi ses services vont des services externes à l'hébergement d’urgence, passent par l'hébergement transitoire et se rendent jusqu'au suivi post-hébergement.

Vous avez des questions?

FAQ

« La violence conjugale comprend les agressions psychologiques, verbales, physiques et sexuelles ainsi que les actes de domination sur le plan économique. Elle ne résulte pas d’une perte de contrôle, mais constitue, au contraire, un moyen choisi pour dominer l’autre personne et affirmer son pouvoir sur elle. Elle peut être vécue dans une relation maritale, extra-maritale ou amoureuse, à tous les âges de la vie. »

(Gouvernement du Québec, 1995)

Faire le tour du domicile pour repérer les pièces sans issue et les meilleurs endroits pour s’échapper aidera les victimes à prendre une décision sécuritaire lorsqu’un épisode de violence conjugale éclatera. Avoir des alliés peut faire une grande différence dans la gestion d’un épisode de violence conjugale. (Source : Gouvernement du Québec)

Les maisons d’hébergement d’urgence telle que la Maison Flora Tristan offrent un endroit sûr aux femmes et à leurs enfants qui fuient la violence. C’est temporaire et confidentiel pour assurer leur sécurité. 

Vous pouvez nous contacter (voir infos au bas de la page) pour obtenir de l’aide. Notre mission est de venir en aide et d’offrir un soutien aux victimes de violence conjugale des différentes communautés culturelles et leurs enfants. 

Oui, la Maison est conçue pour votre sécurité. Elle est confidentielle et nous prenons des mesures de sécurité pour vous protéger. 

Nous fournissons les nécessités de base. Vous pouvez apporter des vêtements, des médicaments, des documents importants et des jouets pour vos enfants. 

Nous avons des services pour les enfants. Vous pourrez discuter avec nos travailleurs sociaux pour obtenir de l’aide pour protéger vos enfants. 

En 1e étape, la Maison Flora Tristan offre un hébergement temporaire pour vous protéger en attendant que vous puissiez trouver une solution à plus long terme. Nous offrons aussi la possibilité d’accéder à un hébergement de 2e étape d’une durée de plusieurs mois. 

Notre personnel peut vous aider à obtenir des conseils juridiques et des ordonnances de protection si nécessaire. 

Nous offrons des services de suivi pour vous aider à vous rétablir. Nous pouvons vous aider à trouver un logement permanent et à obtenir de l’aide financière. 

Non, vous n’êtes pas seule. Nous avons des conseillers et des groupes de soutien pour vous aider à surmonter cette épreuve. 

Équipe

La Maison Flora Tristan est composée d’une équipe multidisciplinaire dont l’une des principales forces est la diversité.

Sandrine Iceta - directrice générale par intérim (3)

Sandrine Iceta, T.S., Ph. D.

Directrice générale par interim

« À vous toutes, je tiens à vous rappeler que vous n’êtes pas seules. Nous sommes là pour vous. Notre maison est bien plus qu’un abri physique : c’est un refuge, empreint de soutien, d’écoute et de solidarité. N’hésitez pas à faire appel à notre équipe pour tout besoin, questionnement ou accompagnement dont vous pourriez avoir besoin. Nous sommes fières de vous soutenir pour une vie exempte de violence et empreinte de dignité. Votre courage est remarquable et votre sécurité est notre priorité absolue. Avec tout mon soutien et mon engagement. »

Marie Faija - intervenante psychosociale (2)

Marie Faija

Adjointe à la direction

« Cette année, la violence faite aux femmes n’a pas cessé de faire les manchettes ! Bien trop souvent, l’actualité m’a laissée sans mots et un goût amer en bouche ! En effet, un véritable tsunami a secoué le Québec… et le nombre de féminicides a battu tous les records. Un triste record qui chaque fois frappe comme un coup, qui chaque fois me révolte ! Mais les femmes peuvent sortir du cycle de la violence. La sensibilisation, la prévention et l’intervention sont des clés qui font partie de la solution. Je crois par ailleurs qu’en travaillant de façon collective, et ce à tous les niveaux/paliers de notre société, nous pouvons faire une différence. »

Sarah Meziti - coordonnatrice clinique services internes Maison Flora Tristan

Sarah Meziti

Coordonnatrice clinique services internes

« La vague de féminicides a créé un sentiment d’incompréhension chez moi. Je voulais comprendre ce qui se passait, ce que je pouvais faire mieux et différemment pour rejoindre les femmes les plus isolées et qui sont prises dans une relation violente. »

Soufia Arqa - coordonnatrice clinique services externes Maison Flora Tristan

Soufia Araq

Coordonnatrice clinique services externes

« C’est avec enthousiasme que j’ai accepté le défi de mettre en place les services externes de la Maison Flora Tristan : un service qui veut aider et accompagner les femmes et leurs enfants dans leur processus de reprise de pouvoir. »

Intervenantes psychosociales :

Corinne Roy

Fatima Terhini

Katia Ruiz

Natalia Tchetchenkova

Morgane Alima

Surveillantes de nuit :

Firmane Marcellus

Zenaïda Zapata Coronel

Récréologue

Jung Won Lin

Cuisinier

Adrien Frisé

Conseil d’administration

« Ce qui m’étonne et m’interpelle à chaque féminicide, c’est la surprise totale qu’affiche l’entourage de la victime… comme si ça ne pouvait arriver qu’aux autres. Comme si nous-mêmes et nos proches étions à l’abri de l’horreur. Je l’ai vécue, cette surprise, ce choc brutal d’une réalité que l’on refusait et que l’on refuse toujours d’accepter. Pour toutes les Daphné de ce monde je vous remercie, vous qui travaillez à n’en sauver ne serait-ce qu’une seule. »
Dominique Parrot
- Ancienne employée
« Ce qui m’étonne et m’interpelle à chaque féminicide, c’est la surprise totale qu’affiche l’entourage de la victime… comme si ça ne pouvait arriver qu’aux autres. Comme si nous-mêmes et nos proches étions à l’abri de l’horreur. Je l’ai vécue, cette surprise, ce choc brutal d’une réalité que l’on refusait et que l’on refuse toujours d’accepter. Pour toutes les Daphné de ce monde je vous remercie, vous qui travaillez à n’en sauver ne serait-ce qu’une seule. »
Dominique Parrot
- Ancienne employée

Joignez-vous à notre équipe

Rapports d'activités

« La période du rapport annuel offre toujours une occasion de faire une pause, de réfléchir et de prendre le temps de contempler toutes les réalisations accomplies au cours de l’année écoulée. »
Myriam Ariey-Jouglard
- Présidente du conseil d’administration
« La période du rapport annuel offre toujours une occasion de faire une pause, de réfléchir et de prendre le temps de contempler toutes les réalisations accomplies au cours de l’année écoulée. »
Myriam Ariey-Jouglard
- Présidente du conseil d’administration